Home Le développement de la vidéo-conférence

Le développement de la vidéo-conférence

Brève histoire de la vidéo-conférence

Le concept de vidéo-conférence a été introduit en 1968, lors de la présentation de Douglas Engelbart, « The Mother of All Demos ». Quelques années auparavant, l’entreprise AT&T présentait « Picture Phone », le premier système de vidéo-conférence, pendant la foire internationale de New York. Même si le Picture Phone est commercialisé pour le grand public en 1970 il rencontre peu de succès. En cause, son prix trop élevé : 75$ par mois avec 30 minutes gratuites avant des frais additionnels.

Le développement de la vidéo-conférence : le Picturephone d'AT&T
Le développement de la vidéo-conférence : le Picturephone d'AT&T

C’est dans les années 1990 que les avancements deviennent majeurs dans le domaine. Internet et la compression vidéo, qui sont de plus en plus poussés, permettent la collaboration par vidéo.

Les usages se développent de plus en plus au début des années 2000. La vidéo-conférence sort peu à peu du cadre « business » des entreprises. L’utilisation du procédé est ainsi faite dans l’armée, la justice ou la médecine. Par exemple la première téléchirurgie a lieu en 2001 entre les Etats-Unis et la France.

Le développement technologique apporte aussi des améliorations comme le Wi-Fi, la haute définition. Cela permet donc aux entreprises et notamment aux comités de direction d’effectuer leurs réunions à distance. Ce sont ensuite peu à peu les collaborateurs qui adopteront la vidéo-conférence dans leurs tâches quotidiennes.

De plus, l’arrivée des smartphones, des tablettes et les réseaux de plus en plus performants (3G puis 4G, cloud) rend la vidéo-conférence disponible pour le plus grand nombre. Autant d’un côté professionnel (entreprises, médecine, artisanat, recrutement) que personnel (tchat avec les amis, la famille).

Le développement de la vidéo-conférence : réunion à distance
Le développement de la vidéo-conférence : réunion à distance

La vidéo-conférence de nos jours

Aujourd’hui, la vidéo-conférence est devenue courante. Les fournisseurs et plateformes sont nombreux et reconnus. Leur nom passe d’ailleurs dans la langue et par antonomase, on parlera de faire un Zoom ou de skyper.

Le télétravail a fortement contribué à l’essor de la vidéo-conférence. La pandémie du coronavirus et le confinement en 2020 n’auront que renforcé cette tendance. Ainsi, près d’un quart des français était en télétravail lors du premier confinement (source : Odoxa).

Et elle ne fera d’ailleurs que se confirmer dans les années à venir : 76% des français souhaitent par exemple que le télétravail se développe davantage à l’avenir (source : Odoxa). La vidéo-conférence prendra alors encore plus d’ampleur.

Les prérequis et l'utilisation de la vidéo-conférence

La vidéo-conférence requiert tout d’abord du matériel.

  • Caméra
  • Moniteur (écran, télévision, projecteur…)
  • Microphone
  • Enceintes

(Les 4 points ci-dessus peuvent être souvent réunis en un appareil, comme par exemple une tablette ou un smartphone)

  • Une connexion à Internet
  • Une solution de vidéo-conférence

Elle peut être utilisée dans différents contextes.

  • Au travail : réunions, présentations, conférences
  • A l’école : animation des cours, e-learning, présentations
  • En médecine : téléconsultations
  • Entre amis
  • En famille

Les avantages

La vidéo conférence possède de nombreux avantages, qui expliquent la place de premier plan qu’elle occupe actuellement.

  • La qualité du travail est améliorée : nous perdons moins de temps qu’habituellement
  • La communication est plus efficace : les échanges entre les participants sont plus directs, il y a moins de bavardage/dissipation qu’en conversation présentielle
  • Les groupes peuvent se rencontrer plus fréquemment : il n’y a plus de barrières géographiques, nous pouvons être en conversation avec quelqu’un qui est à plusieurs fuseaux horaires de nous
  • Les réunions d’urgence peuvent se faire plus rapidement
  • Le nombre de participants impliqués peut être plus important
  • Les coûts sont réduits : pas de coût d’hôtel ou de transport puisque les participants ne sont pas obligés de se rendre physiquement au lieu de réunion
  • Les voyages sont évités

Les freins

Elle possède cependant quelques inconvénients qui peuvent modérer quelques personnes et entreprises.

  • Le coût initial d’équipement peut être élevé, notamment si nous voulons du matériel de qualité (pour éviter les points suivants)
  • La qualité de la vidéo dépend de la connexion et peut affecter du flou et du décalage
  • Un micro non coupé entraine bien souvent de l’écho
  • Il peut être difficile de bien entendre et voir les participants
  • Il est compliqué pour plusieurs personnes d’être sur un seul appareil
  • Les interactions et l’implication des participants sont moins facilitées
  • Le langage non-verbal est moins simple à appréhender si la vidéo est de mauvaise qualité ou bogue
  • Les participants peuvent être timides en face d’une caméra et être nerveux

Solution de vidéo-conférence

Il existe en revanche des solutions pour pallier le mieux à ces inconvénients.

C’est le cas par exemple des systèmes de vidéo-conférence VC800 de Yealink.

Ils permettent de connecter plusieurs personnes en même temps, même dans des grandes salles. Les caméras sont rapides, stables, et bougent vers l’interlocuteur qui parle. Le système de microphones, sans fil, permet à chacun d’être entendu distinctement. De plus, il comporte un atténuateur de bruit ambiant, afin de ne capter que la voix des participants. N’importe quel document peut être partagé rapidement, à tous les participants, grâce à un système de partage sans fil.