Home sécurité Les cybercriminels se servent du coronavirus pour installer des logiciels malveillants

Les cybercriminels se servent du coronavirus pour installer des logiciels malveillants

0
Les cybercriminels se servent du coronavirus pour installer des logiciels malveillants
Les hackers se servent du coronavirus pour vous piéger

Les hackers se servent du coronavirus pour installer des malwares sur vos appareils. Jouant sur les peurs, les cybercriminels orchestrent des campagnes de phishing par email autour de l’épidémie du coronavirus.

L’objectif est toujours le même : tromper votre vigilance et vous amener à télécharger des logiciels malveillants.

Parmi les ruses les plus utilisées, on peut citer les faux e-mails. Ils proviennent soi-disant d’autorités sanitaires comme la Croix-Rouge ou l’organisation mondiale de la Santé (OMS). L’email vous propose de télécharger une application qui va vous envoyer les alertes sur le virus. En réalité, une fois présente sur vos machines, cette fausse application va vous subtiliser vos informations sensibles. Par exemple vos identifiants de connexion, vos mots de passe ou encore vos numéros de cartes de crédit.

En outre, d’après une récente étude de Check Point, depuis le mois de Janvier, plus de 4 000 sites internet traitant du coronavirus ont vu le jour. Un grand grand nombre d’entre eux possèdent un contenu malveillant ou suspect.

Votre vigilance reste votre meilleure arme. Soyez prudent avec les e-mails et les fichiers reçus d’expéditeurs inconnus. Surtout s’ils vous demandent de réaliser une certaine action que vous ne feriez pas habituellement. C’est le cas par exemple d’un site qui vous demanderait vos coordonnées bancaires alors que d’habitude non.

Pour s’informer en restant protégé, au lieu de cliquer sur un email provenant soit disant du ministère de la solidarité et de la santé, il est préférable de vous rendre directement sur le site internet officiel du ministère.

Même en ces temps de crise sanitaire, n’oubliez pas nos 10 commandements de la cybersécurité !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here